Les différents réseaux mobiles : EDGE, 3G, 4G, 5G ….

0
781
Antenne reseau
Antenne reseau

Les différences entre les réseaux mobiles.

Un chiffre à retenir, la 5G est 1000 fois plus rapide que la 1G environ .

Reseau mobile utilisation

Reseau mobile utilisation

Qu’est-ce qu’un réseau mobile ? À quoi cela sert ?

Un réseau mobile est un système de télécommunications sans fil qui permet aux utilisateurs de communiquer à distance via des dispositifs mobiles tels que des téléphones portables, des tablettes et des ordinateurs portables. Les réseaux mobiles ont été inventés dans les années 1970 et ont connu une évolution et une innovation continue depuis lors.

Le premier réseau mobile commercial, appelé Advanced Mobile Phone System (AMPS), a été lancé aux États-Unis en 1983. Il s’agissait d’un système analogique qui permettait uniquement la communication vocale, et qui offrait une couverture limitée.

Au fil du temps, les réseaux mobiles ont évolué pour devenir numériques, avec des améliorations telles que l’envoi de messages texte, la navigation sur Internet mobile et la transmission de données à haut débit. Les différentes générations de réseaux mobiles, du 1G au 5G, ont apporté des améliorations significatives en termes de débits de données, de fonctionnalités et de services offerts.

Les réseaux mobiles ont également été le moteur de nombreuses innovations technologiques, telles que les smartphones, les applications mobiles, la réalité virtuelle et augmentée, et l’Internet des objets (IoT). Les réseaux mobiles continuent de se développer pour répondre aux besoins croissants de connectivité, de vitesse et de capacité, et pour permettre de nouvelles applications et de nouveaux services.

Combien existe-t-il deux réseaux mobiles ? 

Description rapide de chaque réseau avec un tableau comparatif afin de voir l’évolution.

1G (première génération) : le réseau mobile 1G était le premier système de téléphonie mobile analogique commercialisé dans les années 1980. Il utilisait une technologie de modulation de fréquence (FM) pour transmettre des signaux vocaux via des canaux radio à bande étroite.

2G (deuxième génération) : le réseau mobile 2G était la première génération de systèmes de téléphonie mobile numériques. Il utilisait des techniques de modulation numérique pour transmettre des signaux vocaux et des données numériques à des débits allant jusqu’à 220 kbps. Les normes les plus courantes étaient le système global pour les communications mobiles (GSM) en Europe et le système de communications mobiles numériques (CDMA) aux États-Unis. Le réseau 2G permettait également l’envoi de messages texte et la navigation sur Internet mobile.

2.5G (deuxième génération améliorée) : le réseau mobile 2.5G, également connu sous le nom de GPRS (General Packet Radio Service), a été introduit au début des années 2000. Il utilisait la même infrastructure que le réseau 2G, mais introduisait des fonctionnalités telles que la transmission de données à bande étroite et une capacité réseau accrue.

2.75G (deuxième génération évoluée) : le réseau mobile 2.75G, également connu sous le nom de EDGE (Enhanced Data rates for GSM Evolution), a été introduit en 2003. Il offrait des débits de données allant jusqu’à 1 Mbps, ce qui était environ cinq fois plus rapide que le réseau GPRS.

3G (troisième génération) : le réseau mobile 3G est une technologie de téléphonie mobile haut débit qui a été introduite au début des années 2000. Il offrait des débits de données allant jusqu’à 42 Mbps et permettait des fonctionnalités telles que la vidéoconférence, la diffusion de vidéos en continu et la navigation sur Internet mobile.

3.5G (troisième génération améliorée) : le réseau mobile 3.5G, également connu sous le nom de HSDPA (High-Speed Downlink Packet Access), a été introduit en 2005. Il offrait des débits de données allant jusqu’à 168 Mbps, ce qui était environ quatre fois plus rapide que le réseau 3G.

H+ (troisième génération évoluée) : le réseau mobile H+, également connu sous le nom de HSPA+ (Evolved High-Speed Packet Access), a été introduit en 2008. Il offrait des débits de données allant jusqu’à 337,5 Mbps, ce qui était environ deux fois plus rapide que le réseau 3.5G.

4G (quatrième génération) : le réseaux mobiles 4G est une technologie de téléphonie mobile haut débit introduite en 2009. Elle offre des débits de données allant jusqu’à 1 Gbps et permet des fonctionnalités telles que la vidéo en haute définition, les jeux en ligne et la réalité virtuelle. Les normes 4G les plus courantes sont le LTE et le WiMAX. La 4G permet également de bénéficier d’une meilleure qualité de voix grâce à la technologie VoLTE.

4G+ (quatrième génération améliorée) : le reseau 4G+ est une amélioration de la 4G et offre des débits de données encore plus rapides, allant jusqu’à 2 Gbps. Les normes 4G+ les plus courantes sont le LTE Advanced et le LTE Advanced Pro. Cette technologie permet une utilisation plus efficace des fréquences radio existantes, grâce à des techniques de modulation plus avancées, ce qui améliore la qualité et la rapidité de la connexion.

4.5G (quatrième génération évoluée) : 4.5G, également connu sous le nom de LTE-Advanced Pro, offre des débits de données allant jusqu’à 3 Gbps. Il utilise des techniques de modulation avancées telles que la modulation à amplitude et à phase quadrature (QAM) pour améliorer la vitesse et l’efficacité de la transmission de données. Le réseau 4.5G permet également de prendre en charge des applications avancées telles que la réalité virtuelle et les véhicules connectés.

5G ( cinquième génération ) : La 5G est la cinquième génération de réseaux mobiles et elle est la dernière génération de technologie de téléphonie mobile haut débit. Elle offre des débits de données allant jusqu’à 20 Gbps et permet des fonctionnalités telles que la réalité augmentée, le cloud gaming et les applications industrielles. Les normes 5G les plus courantes sont le 5G NR (New Radio) et le Wi-Fi 6. La 5G est considérée comme la technologie de l’Internet des objets (IoT) et permettra de connecter des millions d’appareils simultanément.

Tableau des débits et nom chaque réseau mobile avec les débits théoriques

Génération de réseauNorme de réseauAnnée de créationDébit théorique maximum
1GNMT19819,6 kbps
2GGSM1991220 kbps
2.5GGPRS200050 kbps
2.75GEDGE20031 Mbps
3GUMTS200142 Mbps
3G+HSDPA2005168 Mbps
H+HSPA+2008337,5 Mbps
4GLTE20091 Gbps
4G+LTE-A20133 Gbps
4.5GLTE-A Pro20167 Gbps
5G5G NR201920 Gbps

 

Il convient de noter que les dates de création peuvent varier en fonction de la région et de l’opérateur de télécommunications, et que les débits théoriques maximums sont basés sur des conditions idéales et ne représentent pas nécessairement les vitesses réelles que les utilisateurs peuvent atteindre dans la pratique.

Vitesse reseau mobile
Vitesse reseau mobile

Les réseaux mobiles en détails

Le réseau mobile 1G

Le réseau mobile 1G, également appelé AMPS (Advanced Mobile Phone System), a été inventé par Bell Labs en collaboration avec les compagnies de téléphone et les opérateurs mobiles dans les années 1970. Il a été introduit pour la première fois aux États-Unis en 1983 par Ameritech.

Le réseau 1G était basé sur une technologie analogique et utilisait des fréquences de 800 MHz à 900 MHz. La bande passante était de 25 kHz, ce qui était suffisant pour transmettre un signal vocal. Les appels étaient transmis sous forme d’ondes radio analogiques et la qualité vocale était souvent médiocre avec des interférences. Les appels étaient également très coûteux et la technologie ne permettait pas la transmission de données numériques.

Le réseau 1G a permis une communication vocale mobile pour la première fois, mais il présentait de nombreux problèmes, notamment une qualité vocale relativement médiocre, une capacité limitée, des interférences et une sécurité insuffisante. Les appels étaient également très coûteux et la technologie ne permettait pas la transmission de données numériques.

Le réseau 1G n’a pas connu d’évolution spécifique car il s’agissait de la première génération de systèmes de téléphonie mobile. Cependant, il a ouvert la voie à des développements ultérieurs dans la technologie de téléphonie mobile et a permis aux utilisateurs de se connecter sans fil à des distances beaucoup plus grandes.

En résumé, le réseau mobile 1G a été une innovation majeure dans la technologie de téléphonie mobile, offrant pour la première fois une communication vocale mobile sans fil. Cependant, la technologie présentait des limites importantes en termes de qualité vocale, de capacité limitée, d’interférences et de sécurité insuffisante. Les appels étaient également très coûteux et la technologie ne permettait pas la transmission de données numériques.

Le réseau mobile 2G GPRS EDGE

Le réseau mobile 2G, également connu sous le nom de GSM (Global System for Mobile Communications), a été inventé par un consortium européen de compagnies de téléphone et d’opérateurs mobiles dans les années 1980. Il a été introduit pour la première fois en Finlande en 1991.

Le réseau 2G était basé sur une technologie numérique et utilisait des fréquences de 900 MHz à 1800 MHz avec une bande passante de 200 kHz. Les appels étaient transmis sous forme de données numériques compressées, ce qui a permis d’améliorer la qualité vocale par rapport au réseau 1G. Le réseau 2G a également permis la transmission de données numériques à faible débit, comme les SMS.

Le réseau 2G a permis une communication vocale mobile de meilleure qualité et des services de données numériques, mais il a présenté des limites importantes en termes de vitesse de transmission de données. Le réseau 2G ne pouvait pas transmettre de données à haut débit, ce qui a limité l’utilisation de services tels que la navigation sur le Web et le streaming vidéo.

Le réseau 2G a connu des évolutions telles que la technologie GPRS (General Packet Radio Service), qui a permis d’améliorer la vitesse de transmission de données, et la technologie EDGE (Enhanced Data rates for GSM Evolution), qui a permis d’atteindre des vitesses de transmission de données plus élevées.

En résumé, le réseau mobile 2G, ou GSM, a permis une amélioration significative de la qualité vocale et l’introduction de services de données numériques à faible débit tels que les SMS. Cependant, le réseau 2G présentait des limites importantes en termes de vitesse de transmission de données, limitant l’utilisation de services tels que la navigation sur le Web et le streaming vidéo.

Le réseau mobile 3G

Le réseau mobile 3G a été développé par un consortium de compagnies de téléphone et d’opérateurs mobiles dans les années 1990 et introduit pour la première fois au Japon en 2001.

Le réseau 3G utilisait des fréquences de 2100 MHz avec une bande passante de 5 MHz. Le réseau était basé sur une technologie de transmission de données numériques appelée UMTS (Universal Mobile Telecommunications System), qui permettait des vitesses de transmission de données plus élevées que le réseau 2G. Le réseau 3G a également permis l’introduction de nouveaux services tels que la navigation sur le Web à haut débit, la vidéoconférence et la télévision mobile.

Le réseau 3G a connu des évolutions telles que la technologie HSDPA (High-Speed Downlink Packet Access), qui a permis d’augmenter les vitesses de téléchargement de données, et la technologie HSUPA (High-Speed Uplink Packet Access), qui a permis d’augmenter les vitesses de téléchargement de données.

Le réseau 3G a été largement utilisé pour les services de données mobiles tels que la navigation sur le Web et le streaming vidéo, ainsi que pour les appels vocaux. Cependant, il présentait également des limites importantes en termes de capacité, de vitesse de transmission de données et de qualité de service, qui ont conduit à l’introduction de la prochaine génération de réseaux mobiles, le réseau 4G.

En résumé, le réseau mobile 3G a permis une amélioration significative de la vitesse de transmission de données par rapport au réseau 2G et a permis l’introduction de nouveaux services tels que la navigation sur le Web à haut débit, la vidéoconférence et la télévision mobile. Cependant, le réseau 3G présentait également des limites importantes en termes de capacité, de vitesse de transmission de données et de qualité de service.

Les réseau mobile HSPA+ et HSDPA

Le réseau HSDPA (High-Speed Downlink Packet Access) et HSPA+ (High-Speed Packet Access Plus) sont des améliorations du réseau mobile 3G développées par le consortium 3GPP (3rd Generation Partnership Project).

Le réseau HSDPA a été introduit en 2005 et a permis d’augmenter les vitesses de téléchargement de données sur le réseau 3G en utilisant des technologies telles que la modulation QPSK et la modulation 16QAM. Il a également permis l’introduction de nouveaux services tels que la vidéo haute définition et la vidéoconférence.

Le réseau HSPA+ a été introduit en 2008 et a permis d’augmenter encore plus les vitesses de transmission de données sur le réseau 3G en utilisant des technologies telles que la modulation 64QAM et le MIMO (Multiple-Input Multiple-Output). Le réseau HSPA+ a permis d’atteindre des vitesses de téléchargement de données allant jusqu’à 84 Mbps et des vitesses de téléchargement de données allant jusqu’à 22 Mbps.

Le réseau HSDPA et HSPA+ ont été largement utilisés pour les services de données mobiles tels que la navigation sur le Web, le streaming vidéo et les jeux en ligne. Cependant, ils ont également présenté des limites importantes en termes de capacité, de vitesse de transmission de données et de qualité de service.

Ces limites ont conduit à l’introduction de la prochaine génération de réseaux mobiles, le réseau 4G, qui a permis des vitesses de transmission de données encore plus élevées et une capacité plus importante. Cependant, le réseau HSDPA et HSPA+ ont été des étapes importantes dans l’évolution des réseaux mobiles vers des vitesses de transmission de données plus rapides et des services de données plus avancés.

Le reseau 4G

Le réseau mobile 4G, également connu sous le nom de LTE (Long-Term Evolution), a été développé par un consortium d’entreprises de télécommunications dans les années 2000 et a été introduit pour la première fois en 2009.

Le réseau 4G utilise des fréquences de 700 MHz à 2600 MHz avec une bande passante allant jusqu’à 20 MHz. Le réseau est basé sur une technologie de transmission de données numériques appelée OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing), qui permet des vitesses de transmission de données beaucoup plus rapides que les réseaux 3G précédents. Le réseau 4G a permis l’introduction de nouveaux services tels que la vidéo en streaming haute définition, la réalité virtuelle, la télémédecine et les voitures connectées.

Le réseau 4G a connu des améliorations telles que la technologie LTE Advanced, qui a permis d’augmenter encore plus les vitesses de transmission de données, et la technologie LTE Pro, qui a permis d’atteindre des vitesses de transmission de données allant jusqu’à 1 Gbps.

Le réseau 4G a été largement utilisé pour les services de données mobiles tels que la navigation sur le Web, le streaming vidéo, les jeux en ligne et les réseaux sociaux. Cependant, il a également présenté des limites importantes en termes de capacité, de vitesse de transmission de données et de qualité de service dans les zones de forte densité de trafic.

Le reseau 4G+ LTE-A

Le réseau 4G+ LTE-A (Long-Term Evolution Advanced) est une évolution du réseau mobile 4G qui a été introduit en 2013. Il offre des améliorations par rapport au réseau 4G standard, notamment des vitesses de transmission de données encore plus rapides, une meilleure qualité de service et une plus grande capacité.

Le réseau 4G+ LTE-A utilise des technologies telles que la combinaison de porteuses (carrier aggregation), qui permet de combiner plusieurs bandes de fréquences pour augmenter la capacité et la vitesse de transmission de données. Il utilise également des technologies telles que le MIMO (Multiple-Input Multiple-Output) et la modulation 256QAM pour améliorer encore plus les vitesses de transmission de données.

Le réseau 4G+ LTE-A offre des vitesses de transmission de données allant jusqu’à 1 Gbps en théorie, ce qui est beaucoup plus rapide que le réseau 4G standard. Il est utilisé pour les services de données mobiles tels que la navigation sur le Web, le streaming vidéo en ultra-haute définition, les jeux en ligne et les applications de réalité virtuelle et augmentée.

Cependant, le réseau 4G+ LTE-A peut présenter des limites en termes de couverture et de compatibilité avec les appareils mobiles plus anciens. De plus, la disponibilité du réseau 4G+ LTE-A peut varier en fonction de l’opérateur et de la région géographique. En outre, la mise en œuvre de la technologie carrier aggregation peut également poser des défis pour les opérateurs, notamment en termes de coûts d’infrastructure et de gestion de la capacité réseau.

Le réseau 4.5G LTE-A Pro

Le réseau 4.5G+ LTE-A Pro est une évolution du réseau mobile 4G qui a été introduit en 2016. Il offre des améliorations par rapport au réseau 4G standard et au réseau 4G+ LTE-A, notamment des vitesses de transmission de données encore plus rapides, une meilleure qualité de service et une plus grande capacité.

Le réseau 4.5G+ LTE-A Pro utilise des technologies telles que la combinaison de porteuses (carrier aggregation), qui permet de combiner plusieurs bandes de fréquences pour augmenter la capacité et la vitesse de transmission de données. Il utilise également des technologies telles que le MIMO (Multiple-Input Multiple-Output) et la modulation 256QAM pour améliorer encore plus les vitesses de transmission de données.

Le réseau 4.5G+ LTE-A Pro offre des vitesses de transmission de données allant jusqu’à 3 Gbps en théorie, ce qui est beaucoup plus rapide que le réseau 4G standard et le réseau 4G+ LTE-A. Il est utilisé pour les services de données mobiles tels que la navigation sur le Web, le streaming vidéo en ultra-haute définition, les jeux en ligne et les applications de réalité virtuelle et augmentée.

Cependant, le réseau 4.5G+ LTE-A Pro peut présenter des limites en termes de couverture et de compatibilité avec les appareils mobiles plus anciens. De plus, la disponibilité du réseau 4.5G+ LTE-A Pro peut varier en fonction de l’opérateur et de la région géographique. En outre, la mise en œuvre de la technologie carrier aggregation peut également poser des défis pour les opérateurs, notamment en termes de coûts d’infrastructure et de gestion de la capacité réseau.

Le réseau 5G

Le réseau 5G est la dernière génération de réseau mobile, introduite en 2019. Il est conçu pour offrir des vitesses de transmission de données ultra-rapides, une faible latence et une capacité accrue, ce qui en fait un atout clé pour la prochaine génération de services mobiles.

Le développement de la technologie 5G est le fruit de la collaboration entre les gouvernements, les fabricants de matériel et les opérateurs de télécommunications. Les normes 5G ont été établies par l’organisme de normalisation 3GPP, et les premiers déploiements commerciaux ont commencé en 2019.

Le réseau 5G utilise des technologies telles que la combinaison de porteuses (carrier aggregation), la modulation OFDM (Orthogonal Frequency-Division Multiplexing) et le MIMO (Multiple-Input Multiple-Output) pour offrir des vitesses de transmission de données allant jusqu’à 10 Gbps en théorie. Il utilise également des fréquences plus élevées, y compris les fréquences millimétriques, pour augmenter la capacité.

Le réseau 5G est utilisé pour les services de données mobiles tels que la navigation sur le Web, le streaming vidéo en ultra-haute définition, les jeux en ligne et les applications de réalité virtuelle et augmentée. Il est également considéré comme une composante clé de l’Internet des objets et de la connectivité des villes intelligentes.

Cependant, le déploiement du réseau 5G a été confronté à des défis tels que la disponibilité limitée des bandes de fréquences les plus élevées, les préoccupations en matière de sécurité et de vie privée, et la nécessité de mettre à niveau les infrastructures réseau existantes pour prendre en charge la technologie 5G.

Mobile Apple iPhone compatible 5G: 

  • iPhone 14 Pro Max (modèle A2896)
  • iPhone 14 Pro (modèle A2892)
  • iPhone 14 Plus (modèle A2888)
  • iPhone 14 (modèle A2884)
  • iPhone 13 Pro Max (modèle A2644)
  • iPhone 13 Pro (modèle A2639)
  • iPhone 13 (modèle A2634)
  • iPhone 13 mini (modèle A2629)
  • iPhone 12 Pro Max (modèle A2412)
  • iPhone 12 Pro (modèle A2408)
  • iPhone 12 (modèle A2404)
  • iPhone 12 mini (modèle A2400)
  • iPhone SE (3e génération)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici